Ben Erwin, président et PDG de PSAV/Encore, donne son point de vue sur l’état actuel de l’industrie de l’événementiel en raison du COVID-19, l’impact sur notre entreprise, les ajustements stratégiques que nous avons pris et sa vision de l’avenir en tant que notre nouveau PDG.

Azad Zerasvand rejoint FMAV en tant que Directeur des ventes, région centrale

(Toronto, ON) — 13 septembre 2019

Nous avons le plaisir d’annoncer qu’Azad Zerasvand rejoindra prochainement FMAV en tant que directeur des ventes, région centrale.

Azad apporte à FMAV son esprit entrepreneurial et ses 10 ans d’expérience en direction des affaires, développement d’équipe, gestion de produits et création de solutions audiovisuelles complètes.

Il a fondé et développé une jeune pousse technologique et assuré les rôles de gestionnaire de compte principal au sein de l’équipe des ventes de MEDIACO, de directeur des technologies événementielles et de directeur des ventes chez PSAV.

Azad nous fera profiter de ses solides compétences en développement commercial et en gestion de clients grands comptes. Il a également une connaissance approfondie de la stratégie d’entreprise, de la structure et des processus efficaces de gestion des ventes et du leadership attentif.

Azad est habitué de porter plusieurs chapeaux et sait motiver son équipe pour l’amener à se surpasser.

3 outils simples pour la conception d’événements

Grâce à la méthodologie #EventCanvas, l’équipe du forum a pu déterminer que ses publics de dirigeants et stratèges souhaitaient expérimenter de nouvelles techniques d’activation et découvrir des stratégies créatives innovantes. FMAV l’a aidée à répondre à ce besoin en mettant au point plusieurs ateliers pour les participants.

    • There is power within you to make change. Chris Cummings said “There is a power within you to make change and it starts with small acts.” We believe technology is a powerful tool to enable positive change. But technology alone is not enough we must better understand human behaviour to understand how the technology will change it. Combining those two elements is the most impactful way to create change.

 

    • Choose the high Impact results driven activities. Erin said: “Don’t just add solutions or services increasing complexity. Choose the high impact results driven activities your associations can offer members. Then be critical about activities that don’t provide value and remove them.” The same is true when it comes to AV, focus your audio visual budget on technologies that produce results.

 

    • Get unscripted. Jennifer Spear asked us to “Get unscripted, it might be a little scary, but all the uncertainty and ambiguity opens up many new opportunities that might not have been evident otherwise.” FMAV believes events are a never-ending prototype. An opportunity to experiment with innovative design strategies and technologies. Overtime that experimentation evolves your stakeholders experience.

 

Les tops :

  • « Silent Breakout », les sessions de groupes silencieuses dans la salle principale. D’abord sceptiques, les participants comme les présentateurs ont finalement totalement adopté le principe. Beaucoup ont souligné l’intérêt de ce type de configuration pour optimiser l’espace tout en rassemblant l’audience en créant un environnement plus intime. Certains ont même évoqué l’idée de « concentrer tout leur événement dans l’aire d’exposition en utilisant des casques audio ». FMAV peut fournir stratégie, budget et assistance technologique pour intégrer ce procédé dans vos événements associatifs.

 

  • Les murs engageants. Ce dispositif encourageant les participants à prendre part aux conversations sur les défis professionnels et personnels a reçu un très bon accueil. La technologie utilisée et le contrôle tactile analogique les ont particulièrement séduits. Pour beaucoup, ces ateliers et les sujets proposés ont nourri les discussions à l’heure du dîner. On néglige souvent cet apprentissage entre pairs lors des événements — le temps de parole étant généralement accaparé par les présentations des conférenciers, au détriment des échanges entre les participants. Les murs engageants ont ici joué le rôle de catalyseur pour lancer les conversations et faciliter les partages d’expériences.

 

  • Thinkpak Les jeux pour penser autrement. Beaucoup de participants ont reconnu l’intérêt de ces jeux. Plusieurs personnes ont déclaré vouloir les utiliser pour faciliter la réflexion créative de leurs comités de direction. Le jeu Event Cards de Designing.Events a notamment remporté un franc succès pour ses recommandations pratiques comme pour les liens entre les cartes qui aident les concepteurs à créer des activations aux avantages multiples.

 

  • L’espace de conception #EventCanvas. EventCanvas propose aux organisateurs d’événements une méthodologie pour comprendre les enjeux de leurs parties prenantes. L’espace de présentation a permis aux participants de découvrir le concept plus en détail et de poser leurs questions. Plusieurs participants qui l’avaient déjà utilisé ont partagé avec plaisir leur expérience et ont pu témoigner de sa plus-value. C’est l’atelier qui a suscité le plus de commentaires après l’événement, et plusieurs associations souhaitent l’employer pour leurs prochains congrès. Contactez FMAV pour savoir comment se familiariser avec la méthodologie et découvrir comment elle peut vous aider à concevoir votre événement.

 

Les flops :

  • La réalité virtuelle. Comme souvent avec la RV, FMAV a peiné à engager pleinement les participants. Le problème de la RV, c’est qu’elle peut aller à contresens de l’objectif qu’on recherche dans les événements, c’est-à-dire créer des interactions entre les gens. Quand on met un casque sur sa tête, on s’immerge complètement dans l’environnement virtuel. C’est pratique si l’on veut une attention totale, mais le principe peut dissuader les participants déjà bien engagés dans des discussions avec leurs pairs et qui ne voudraient pas perdre le fil en se soustrayant au groupe. La RV est un excellent outil de formation, qui fonctionne particulièrement bien dans les aires d’exposition. Mais son déploiement exige une réflexion stratégique poussée pour en maximiser les résultats.

La réalité virtuelle

Plusieurs participants se sont montrés intéressés par la RV pour prévisualiser la scénographie d’un événement – une possibilité que propose FMAV. La technologie permet aux dirigeants et autres conférenciers de se représenter leur intervention sur scène avant le jour J : un excellent entraînement qui augmente la confiance en soi. Les fonctions d’apprentissage uniques qu’offre la RV ont également suscité l’intérêt.

Des jeux, des jeux, des jeux :

FMAV a proposé plusieurs jeux amusants pour encourager les participants à libérer leur pensée. Ils en ont intéressé certains, tandis que d’autres leur ont préféré les ateliers de réseautage.

Nous avions anticipé une telle réaction, mais l’effort en valait tout de même la peine. Les organisateurs du forum et l’équipe de FMAV ont désormais une meilleure connaissance des jeux qui marchent et de la façon dont les participants interagissent avec ceux-ci. Ils pourront mettre à profit ces enseignements lors des prochains événements.

Les jeux qui ont mobilisé les participants :

Le concepteur de décors de scène GeoMod. Des participants ont demandé le prix du décor présenté. Contactez-nous si vous avez oublié de demander ou si vous souhaitez concevoir votre propre décor.

Les casse-têtes rapides. Les gens aiment terminer les jeux rapidement et passer à autre chose.

Le Jenga géant. C’est divertissant !

Jenga_Engaging_association

Les jeux qui n’ont pas fonctionné :

La compétition d’avions en papier n’a pas plu au public du forum, venu pour apprendre de nouvelles choses ou réseauter dans le cadre d’activités plus tangibles. Cet atelier aurait pu fonctionner si on lui avait alloué un temps déterminé ou si on l’avait conclu par une compétition finale.
Les casse-têtes complexes. Ils empêchent les gens d’interagir entre eux.

Nous encourageons toujours les organisateurs d’événements à expérimenter. C’est ainsi qu’on apprend et qu’on améliore l’expérience, jusqu’à trouver la bonne combinaison d’activités, qui convient le mieux aux publics et aux enjeux précis de chaque événement.

Bien sûr, la prise de risque est stressante, mais la nouvelle idée qui marche compense toutes celles qui n’ont pas fonctionné. La clé du succès : creuser l’analyse des parties prenantes et comprendre leurs besoins. Ensuite, vous pouvez les pousser progressivement en dehors de leur zone de confort en mesurant les changements, jusqu’à ce qu’elles répondent bien à l’expérience proposée.

Les jeux utilisés :

Disruptus de FoxMind : un jeu de cartes qui stimule la créativité, déjà primé.

Disruptus

Cliquez ici pour vous procurer le jeu

Thinkpak, un jeu de cartes remue-méninges : une boîte à outils pour la réflexion créative

Thinkpak

Cliquez ici pour vous procurer le jeu

Event Cards de Designing.Events : Ce jeu met de l’avant une nouvelle méthode s’appuyant sur la recherche scientifique, qui vise à concevoir des événements innovants qui marquent les esprits.

Event_cards

Cliquez ici pour vous procurer le jeu

Rob Yaworski prend la direction de la production de FMAV et de la gestion des espaces événementiels de PSAV

(MISSISSAUGA, ON) – 19 août 2019

FMAV a annoncé aujourd’hui la nomination de Rob Yaworski en tant que directeur du centre de production et des espaces événementiels, à Ottawa. Rob aura désormais la responsabilité de l’ensemble des activités de FMAV et de PSAV dans la région.

« Rob a prouvé son aptitude à encadrer et développer des équipes centrées sur le client, assure Neil MacNeil, vice-président, Gestion du centre de production, FMAV. Sa double expérience en production d’événement et en gestion des espaces événementiels servira efficacement la progression de nos deux marques sur le marché d’Ottawa. »

Au cours de ses 20 années de carrière chez PSAV, Rob a occupé plusieurs postes aux responsabilités croissantes, dont celui de directeur des services audiovisuels et, plus récemment, de directeur régional pour les espaces événementiels d’Ottawa. Il assurera désormais la direction du centre de production de FMAV à Ottawa, à la tête des opérations et de la production, et aura la charge des espaces événementiels communs aux deux marques dans la région.

« Rob a su démontrer au fil des ans sa capacité à développer autant les activités que les équipes de PSAV à Ottawa, affirme Bill Brown, président-directeur général de FMAV et vice-président de division, PSAV. Nous comptons sur lui pour poursuivre la croissance de nos activités sur le marché de la capitale. »

Rob prendra ses fonctions officiellement le 2 septembre et sera basé aux bureaux de FMAV/PSAV d’Ottawa.

Alissa Hurley est intronisée au Temple de la renommée de l’exposition Canadian Meetings + Events

Nous sommes heureux de vous annoncer que Alissa Hurley, vice-présidente du Marketing chez FMAV, a été intronisée au Temple de la renommée lors de la dernière exposition de Canadian Meetings + Events! Le programme du Temple de la renommée, qui en est maintenant à sa 11e année, regroupe 68 chefs de fils de l’industrie qui ont et continuent d’apporter des contributions exceptionnelles à l’industrie canadienne des réunions et des événements. Alissa a été nommée Innovatrice de l’industrie 2019, une catégorie qui reconnait un planificateur ou un fournisseur qui a élaboré et mis en œuvre un service, un produit ou un concept qui modernise et fait avancer l’industrie.

Event_Canvas_Alissa_Hurley
Au cours de ses 25 d’expérience dans l’industrie de l’événementiel, à la fois en tant que planificatrice et fournisseuse, elle a mis en œuvre des solutions novatrices visant à mettre en avant l’impact stratégique des réunions et des événements. En 2007, alors qu’elle travaillait chez Maritz Canada, elle a mis au point une approche de mesure exclusive tirant parti de son expertise dans le domaine de la recherche sur la segmentation du public. Cette approche a permis aux clients d’optimiser leur portfolio de marketing événementiel. Par ailleurs, elle a été membre de l’équipe de projet qui a réalisé la première étude sur l’impact économique de l’industrie des réunions canadiennes (Canadian Meetings Industry Economic Impact Study) qui a constitué le cadre à suivre par d’autres régions du monde. Au fil des ans, Alissa a été une bénévole active au sein de l’industrie auprès de MPI et elle est actuellement membre du Conseil consultatif canadien de MPI.

« Je suis si heureux d’avoir rencontré Alissa il y a plus de 9 ans, lorsque je venais tout juste de lancer EventMobi », a déclaré Bob Vaez, intronisé au Temple de la renommée en 2014 et fondateur de EventMobi. « En tant qu’utilisatrice précoce de la technologie, elle a pris le risque de me laisser lancer une idée un peu folle d’une application événementielle en 2010, alors qu’elle travaillait chez Maritz. Elle a non seulement formulé d’innombrables commentaires pour m’aider à mieux comprendre l’industrie et à peaufiner notre produit, mais elle a également su tiré pari de la technologie de façon audacieuse et novatrice alors que personne n’y prêtait attention. Elle a toujours eu deux longueurs d’avance sur tout le monde, repoussant les limites et créant des expériences exceptionnelles lors d’événements. Mais ce qui distingue véritablement Alissa, c’est cette passion qu’elle a d’aider les autres et de mobiliser les gens autour d’elle afin d’améliorer notre gestion et organisation des événements et des conférences, avec ou sans technologie ».

Défenseure de l’éducation de l’industrie, Alissa a fait partie de la faculté du programme de certification en Gestion d’événements à la Mount Royal University pendant 6 ans et elle a siégé à la fois au conseil consultatif du CMM et à titre de mentor du programme CMM. En 2016, Alissa est devenue la première conceptrice d’événements certifiée au Canada et la première instructrice certifiée en la méthodologie Event Canvas en Amérique du Nord.

« Très peu de gens ont autant redonné à l’industrie qu’Alissa », affirme Tahira Endean, intronisée au Temple de la renommée en 2015 et responsable des événements chez SITE. « Elle s’est consacrée à éduquer et à introduire de nouvelles et meilleures façons de faire les choses à l’ensemble de l’industrie, tout en se souciant de ce que les planificateurs ont a dire et en concrétisant leurs idées. »

Au cours des 3 dernières années, Alissa s’est donné comme mission d’amener la communauté des réunions et des événements canadiens à adopter un langage commun pour la conception d’événements à l’aide le l’approche #EventCanvas. En tant que représentante officielle de la collective Event Design au Canada et grâce à l’appui de FMAV, elle a :
o Formé plus de 500 professionnels canadiens de l’événementiel et des réunions sur la méthodologie Event Canvas.
o Introduit le programme de certification de 3 jours en Conception d’événements au Canada, ce qui a permis aux participants d’obtenir la désignation de concepteur d’événements certifié (DEC).
o Attribué 18 bourses à des professionnels canadiens de l’événementiel et des réunions pour leur permettre d’obtenir la désignation de concepteur d’événements certifié (DEC).

« Alissa est une véritable pionnière de l’industrie de l’événementiel. Son avant-gardisme et ses connaissances techniques, alliés à sa passion pour l’innovation, ont eu une incidence énorme sur l’industrie de l’événementiel au Canada », explique Bill Brown, président et directeur général de FMAV et vice-président de division de PSAV. « Je suis très fier de la compter dans notre équipe. »

Event_industry_leader

3 outils simples pour la conception d’événements

  1. La cartographie des parties prenantes

Pour bien concevoir un événement, vous devez comprendre les enjeux de ses parties prenantes. On dit qu’on peut parfois plaire à certains, mais jamais à tout le monde — et c’est très vrai. Cette méthodologie en quatre étapes vous permet de définir les parties prenantes qui auront le plus d’influence sur votre événement, en dehors des considérations habituelles de poids financier et de hiérarchie.

Étape 1 : Pendant cinq minutes et sans donner de justification, faites la liste de toutes les personnes qui pourraient être concernées par l’événement, de quelque manière que ce soit. Écrivez leur nom sur des papillons adhésifs et placez-les dans la première section du tableau (voir ci-dessous). On lit à voix haute les noms inscrits sur les papillons à mesure qu’on les appose, mais les suggestions ne doivent être ni discutées ni justifiées.

Étape 2 : Pendant une minute et toujours sans discussion, placez les parties prenantes sur la matrice, selon leur pouvoir décisionnel (peuvent-elles contrecarrer la tenue de l’événement ?) et leur intérêt (veulent-elles être impliquées dans la conception ? Ont-elles des enjeux précis liés à l’événement ?). Ensuite, l’équipe peut discuter et débattre de la position des papillons pendant cinq minutes.

Étape 3 : Arrêtez la discussion et demandez à l’équipe de définir un objectif global à l’événement. Celui-ci doit être court et décrire le but à atteindre. Qu’est-ce qui fera le succès de l’événement ? Passez ensuite à la dernière étape.

Étape 4 : Réévaluez la position des parties prenantes sur la matrice d’après l’objectif global que vous avez défini. Cela vous aidera à valider les parties prenantes du quadrant supérieur droit (Haut pouvoir décisionnel/Intérêt élevé) : elles sont votre cible prioritaire, car ce sont d’elles que dépendront le plus le succès de votre événement.

Stakeholder_alignment_Canvas

  1. Le tableau-bilan

Cet outil s’avère très efficace à l’heure de faire le bilan d’un événement. Il permet à l’équipe d’évaluer des événements passés pour définir des axes d’améliorations pour les prochains, en intégrant le principe du retour sur investissement.

Étape 1 : faites la liste de tout ce qui s’est bien passé, directement sur le tableau ou sur des papillons adhésifs

Étape 2 : faites la liste de ce qui ne s’est pas bien passé

Étape 3 : associez une action à chaque élément des deux listes (à conserver, à supprimer, à mettre au point, à améliorer, à écarter…)

Retrospective_event canvas

La boîte à idées hiérarchisée

Des esprits libérés naissent les meilleures idées — réfléchissez donc sans contrainte. Dans un remue-méninges, il n’y a pas de mauvaises idées; il faut toutes les noter, même celles qui sont hors budget (l’une d’elles pourrait déboucher sur LA bonne idée mini-budget, maxi-effet). Évidemment, quand beaucoup d’idées émergent, il peut être difficile de faire le tri. Il sera donc nécessaire de les évaluer, d’après les contraintes de temps et de budget.

Étape 1 : Organisez un remue-méninges et notez toutes les idées qui pourraient répondre à votre besoin (utilisez des papillons adhésifs). Il peut s’agir de technologies, de décor, de nourriture ou d’autres éléments. Ne disqualifiez rien en raison de temps, de budget ni de difficulté d’exécution.

Étape 2 : Répartissez les idées dans la matrice de hiérarchisation ou organisez-les en lots : Bas coût/Faible difficulté, Bas coût/Haute difficulté, Coût élevé/Faible difficulté, Coût élevé/Haute difficulté.

Étape 3 : Évaluez ensemble les idées les plus efficientes qui généreront le meilleur rendement des investissements.

Event Design_Importance_Visibility